Restauration Panhard 24BT 1967

VI/ Divers

L’électricité a été restaurée avec l’aide de mon frère pour qui le 12V n’a pas de secret. Heureusement car les problèmes électriques (de masse le plus souvent) sont courant sur ces modèles. Il nous aura quand même fallu prés de 25 heures de travail pour en venir à bout!

La seule entorse par rapport à l’origine est l’ajout d’un fusible. En effet les PANHARD n’en possède pas et il vaut mieux à notre avis en mettre. Nous avons choisi d’en placer un unique de 30A sur le câble central d’alimentation.

Tous les éléments extérieurs (vitres chromes etc...) ont été nettoyés et remontés pièces par pièces (50 heures).

J’ai eu la chance de trouver dans les petites annonces une autre 24 pour pièces. Il s’agissait en fait d’un modèle dépouillé 24 B. Son propriétaire désireux de la vendre à un passionné, me l’a cédé pour 1000F. Le transport m’a coûté le même prix!

Avec les deux épaves, j’ai pu choisir les plus beaux accessoires, qui une fois reconditionnés, ont l’aspect du neuf.

L’intérieur en Skaï rouge est d’origine. Il n’est pas neuf mais d’un aspect correct. Le montage complet de tous les accessoires intérieur m’a lui aussi demandé 50 heures de travail en Novembre décembre 96.

Finitions

Avant de m’occuper de toutes les petites finitions qui font la différence, je décidais de passer le Contrôle technique avant la réforme de début 97. J’étais inutilement traumatisé par cette épreuve.

En effet ma 24 BT a passé ce cap avec zéro défaut: Contrôle Technique vierge.

Ce centre de contrôle technique est une adresse à retenir pour les collectionneurs. Les personnes connaissent bien les mesures en vigueurs pour les véhicules de collections et les traitent comme telles (pollution, freinage, etc...).

Le premier trimestre 97 a été donc consacré aux travaux de finitions :

- Réglage du moteur et de la carburation avec l’aide de mon ami Panhardiste

- Mise en places de Jante alus équipé de 165-15 neufs (monte la plus large possible).
Bien entendu, je garde précieusement mais jantes d’origines équipées de 145-15 neufs

- Tapis de sol et coffre

- Resserrage de tous les écrous, boulons et vis, après les 100 premiers kilomètres.

il est impossible d’énumérer tous les petits détails que l’o