BMW 2000 C/CS En Bref

line


La naissance de la BMW 2000C

C'est au salon de Francfort en septembre 1961 que BMW se sauve in extremis d'un désastre économique ; sa nouvelle berline 1500 est une réussite technique et financière; marquant le retour en force de la marque bavaroise ; Aussitôt, Paul G. Hahnemann, directeur commercial, impose la création d'un haut de gamme pour redorer I image BMW et assurer un succès en marche. Bannissant !es lourdes berlines V8 et se séparant du. coûteux mais gracieux coupé 3200 CS, un nouveau coupé basé sur la berline miracle" est mis en chantier... BMW 2000 Coupé

L'accueil de la presse

Le dessin de sa carrosserie qui évoque 1es origines "familiales" de la BMW 2000 a réussi à réunir l'unanimité de !a centaine de personnes conviées à cette première pré-sentation. Le fait est rare et doit certainement beaucoup à une certaine ligne "italienne" qui sans jamais être tapageuse apporte une note se partageant entre la so-briété et une chaleur sportive très latine.
L'automobile, juillet 1965

BMW 2000C

Chinese eyes

Le bureau de style BMW, mené par Wilhelm Hofmeister, propose rapidement un dessin au style très épuré, avec un toit type hard-top aux montants très fins, une calandre réduite à la forme "double haricot", caractéristique de BMW; et surtout deux énormes blocs optiques, qualifies par la direction d'yeux bridés

Sous le capot, c'est le 4 cylindres de la berline 1800 (apparue entre-temps),.porté a 2 L qui prend place. Le coupé reçoit en effet la primeur de cette cylindrée quelques mois avant la présen-tation de la berline 2000

En février 1965, la production du nouveau coupe commence. Au salon de Francfort le prix de vente est bien supérieur à celui de la berline 1800... mais moitié moins que le précédent coupé 3200 CS ! Un succès est donc à prévoir et pour pallier un éventuel débordement, c'est le carrossier Karmann (déjà sous-traitant de VW et Porsche qui est chargé de la construction des caisses.

Versions BMW 2000 Coupé

Deux versions sont alors proposées, d'abord la C puis la CS (l'année suivante), l'une annonçant 100 ch DIN, l'autre 120, la C étant disponible avec une transmission. automatique, une première chez BMW. Il n'y a aucune différence esthétique externe entre la C et la CS.

Le coupé 2000, unanimement salué pour ses qualités esthétiques et dynamiques, connaîtra le succès jusqu'à août 1968. Suivra alors une évolution stylistique et surtout mé-canique (adoption d'un 6 cylindres) avec un nouveau coupé CS, destiné à concurrencer l'éternel. rival, Mercedes...

Les pricipales dates

Caratéristiques techniques
BMW 2000 C 1965 & (2000 CS 1968)

Retour Retour au sommaire

line

Vous êtes le Visiteur