Caravelle Histoire Floride & Caravelle

line

1957

Fernand Picard, directeur des Etudes et Recherches à la Régie Renault, demande au carrossier italien Ghia d'étudier un prototype de cabriolet sur la base de la Dauphine. Cette étude sera menée à bien en un temps record et c'est un autre carrosiier, Frua, qui réalisera le premier prototype, puis deux autres. C'est lors d'un voyage en Floride de Pierre Dreyfus que le projet prendra vie, d'où le nom de cette voiture, destinée à l'exportation vers ce pays.

Mars 1958

Salon de Genève, présentation du prototype de la Floride sur le stand Ghia.
En octobre, au salon de Paris cette fois, la Floride est officiellement présentée. C'est René Coty, alors Président de la République, qui inaugure ce Salon, entourré de quelques ministres, du Président de la Régie Pierre Dreyfus et du Président du Salon Paul Panhard. Tous ces Présidents n'ont d'yeux que pour la petite Renault.
La Floride est proposée en version Coupé et en version Convertible alliant les avantages d'un hard-top et d'une capote souple , simultanément. Le moteur est le 850 cm3, boîte 3 ou 4 vitesses. Ses premières couleurs sont doré toit noir, et sa production effective débutera en juin 1959.

1959

La Floride hérite des nouvelles suspensions Aérostable de la Dauphine au salon de l'auto. Une nouvelle version arrive au millésime 1960, le cabriolet.

Salon 1960

Amélioration de détails et installation d'un répartiteur de Freinage.
Quant on évoque la Floride, on pense immanquablement à la jeune actrice qui en fit la promotion à l'époque : Brigitte Bardot.

Mars 1961

Présentation de la Floride S et de la Caravelle. Cette dernière est une 2+2. Ces deux nouveautés recoivent le moteur Sierra 956 cm3 de la Renault 8 dans sa version 48ch, accouplé à une boîte 4 vitesses. Caravelle et Floride S recoivent les quatre freins à disques et des jantes en tôle ajourées qui seront installés sur la Renault 8. Une sorte de dernier test grandeur nature en quelque sorte. Suppression sur la Caravelle des grilles devant les écopes d'aération latérales, qui n'ont plus de raison d'être. Le moteur de la Renault 8 à radiateur arrièreobligera à percer des ouies de ventilation sur le capot moteur.

Salon 1963

Disparition de la Floride, apparition de la Caravelle 1100 en version Coupé et en version Cabriolet. Celle-ci hérite du moteur 1100 cm3 de la REnault Estafette (1108 cm3, 55ch). Elle reçoit un monogramme 1100 apposé sur son capot moteur, et le nom Caravelle en toutes lettres sur sa calandre.

Salon 1965

Le Caravelle 1100 S a pris un S pour son augmentation de puissance moteur : 58 ch grâce à un carburateur double corps Weber. Nouvelle planche de bord avec compte-tours, nouveau volant et améliorations de détails pour cette voiture toujours disponible en version Coupé et Cabriolet.

1968

Les dernières Caravelle sortiront des chaînes en juillet. Il n'y aura pas de millésime 1969. Suppression du sigle 1100 qui est remplacé par un monogramme Renault sur le capot.

Les prix à l'époque

  Cabriolet Coupé Convertible
1958 850 000 F
1959 950 830 F 961 110 F 1 002 240 F
1960 8 785 F 8 885 F 9 285 F
1961 8 992 F 9 094 F 9 502 F
1964 10 960 F
1967 11 500 F
1968 12 330 F

La production

Type Dénomination Années de fabrication Nombre d'exemplaires
R 1092 Floride 1959 à 1962 53 558
R 1131 Floride S 1962 à 1965 29 316
R 1133 Caravelle 1963 à 1968 34 244
TOTAL 117 118
Retour Retour au sommaire Technique Technique Caravelle Photos Photos Caravelle

line

Vous êtes le Visiteur